Durcissement des artères

Aperçu

L'athérosclérose est le durcissement et le rétrécissement des artères, ces vaisseaux sanguins qui transportent le sang du coeur vers les autres parties du corps. Cette pathologie est causée par une accumulation lente de plaque sur les parois des artères. Cela a pour effet de rétrécir l'intérieur des artères et, avec le temps, peut restreindre le débit sanguin. Cela peut affecter les artères du cerveau, du coeur, des reins, des bras et des jambes et causer de sérieuses complications, incluant la coronaropathie, l'angine, une crise cardiaque, une mort soudaine et un accident vasculaire cérébral.

Symptômes

L'athérosclérose n'entraîne habituellement pas de symptômes jusqu'à ce qu'elle rétrécisse sévèrement une artère ou la bloque complètement. Les symptômes dépendent alors des artères qui sont touchées.


Si les artères qui alimentent le coeur (artères coronaires) sont touchées, vous manifesterez des symptômes de coronaropathie, y compris :

  • douleurs à la poitrine ou au bras, qui ne se dissipent pas
  • essoufflements
  • évanouissements
  • sueurs accrues

Si les artères qui alimentent votre cerveau sont touchées, vous pourriez manifester des symptômes d'un accident vasculaire cérébral ou d'un accident ischémique transitoire (AIT) ou « mini accident vasculaire ». Avisez quelqu'un et contactez immédiatement le 911 si vous manifestez l'un des cinq signaux avertisseurs suivants d'un accident vasculaire cérébral :

  • Faiblesse, engourdissement ou picotements soudains au visage, à un bras ou à une jambe
  • Perte temporaire soudaine de la parole ou difficulté à comprendre le langage
  • Perte soudaine de vision, particulièrement dans un oeil, ou vision double
  • Mal de tête soudain, sévère et inusité
  • Perte soudaine d'équilibre, surtout accompagnée d'un des signes décrits ci-dessus

Si les artères qui alimentent vos jambes, votre bassin ou vos bras sont affectées, vous pourriez manifester les symptômes de l'artérite, y compris :

  • douleurs à une jambe
  • jambes ou pieds engourdis ou froids
  • douleurs musculaires aux cuisses, mollets ou pieds
  • perte de poils sur les jambes ou les pieds
  • pouls faible dans une jambe ou un pied
  • peau pâle ou bleuâtre
  • difficulté à marcher

Si les artères qui alimentent vos reins sont affectées, vous pourriez manifester les symptômes de l'hypertension rénovasculaire, incluant :

  • Hypertension sévère et difficile à contrôler
  • Épisodes d'insuffisance cardiaque
  • Progression rapide d'insuffisance rénale
  • Insuffisance rénale aigue qui survient lors de la prise de certains médicaments
  • Aggravation soudaine de l'hypertension chez un patient âgé dont la tension artérielle était auparavant bien contrôlée

Causes

Personne ne sait comment l'athérosclérose commence, ni sa cause exacte. Les scientifiques estiment que l'accumulation de plaque commence lorsque la paroi d'une artère est endommagée ou blessée. Peu importe la cause, c'est une maladie lente et complexe qui débute à l'enfance et qui, chez certaines personnes, se développe plus rapidement avec l'âge.

Même s'ils ne connaissent pas la cause exacte de cette pathologie, les scientifiques savent que certains états augmentent votre risque de développer l'athérosclérose. Vous pouvez contrôler certains facteurs de risque, tandis que d'autres sont impossibles à contrôler.

Voici les facteurs de risque que vous ne pouvez pas contrôler :

  • Âge. Votre risque augmente avec l'âge.
    • Chez les hommes, le risque augmente après 45 ans.
    • Chez les femmes, le risque augmente après 55 ans.

  • Antécédents familiaux de maladie cardiaque précoce. Votre risque d'athérosclérose est plus élevé si :
    • votre père ou votre frère a été diagnostiqué avec une maladie cardiaque avant 55 ans;
    • votre mère ou votre soeur a été diagnostiquée avec une maladie cardiaque avant 65 ans.

Voici des facteurs de risque que vous pouvez contrôler :

  • Taux de cholestérol élevé
  • Hypertension
  • Usage de la cigarette et du tabac
  • Diabète
  • Obésité
  • Manque d'activité physique

Traitement

Le traitement a pour but de réduire les symptômes et de prévenir les complications de l'athérosclérose. Votre médecin recommandera les traitements qui vous conviennent le mieux après avoir examiné vos symptômes, vos facteurs de risque et les résultats de votre examen physique et de tests de laboratoire. Le traitement peut inclure :

  • Changements du style de vie
  • Médicaments
  • Procédures spéciales et chirurgie

Changements du style de vie

La plupart des personnes atteintes d'athérosclérose doivent apporter certains changements à long terme à leur style de vie :

  • Adoptez une alimentation saine.
    • Une alimentation à faible teneur en graisse saturée et pauvre en cholestérol
    • Une alimentation plus faible en sel, en matière grasse totale, en graisses saturées et en cholestérol, et plus riche en fruits, légumes et produits laitiers à faible teneur en matière grasse
  • Si vous fumez, arrêtez.
  • Faites de l'activité physique, selon les directives de votre médecin.
  • Si vous avez un excédent de poids ou si vous êtes obèse, perdez du poids.
  • Gérez le stress et faites-vous traiter si vous souffrez de dépression ou d'anxiété accrue.

Médicaments

Afin d'aider à ralentir ou à inverser l'athérosclérose, vous pourriez avoir besoin de prendre des médicaments prescrits par votre médecin afin :

  • d'abaisser votre taux de cholestérol
  • d'abaisser votre tension artérielle si vous souffrez d'hypertension
  • de prévenir la formation de caillots dans vos artères et le blocage du débit sanguin (anticoagulants)
  • d'empêcher les plaquettes de s'agglutiner et de former des caillots (médicaments antiplaquettaires, tels que l'aspirine)

Procédures spéciales et chirurgie

Certaines personnes peuvent avoir besoin de subir l'une des procédures suivantes afin de traiter les complications de l'athérosclérose :

  • Angioplastie. Cette procédure sert à ouvrir les artères coronaires bloquées ou rétrécies. Cela peut améliorer le débit sanguin vers votre coeur, soulager les douleurs à la poitrine et possiblement prévenir une crise cardiaque. Il arrive parfois qu'une endoprothèse soit placée dans l'artère afin de la maintenir ouverte après la procédure.
  • Pontage aorto-coronarien. Cette chirurgie utilise des artères ou des veines provenant d'autres parties du corps afin de contourner les artères coronaires malades. Cela peut améliorer le débit sanguin vers votre coeur, soulager les douleurs à la poitrine et possiblement prévenir une crise cardiaque.
  • Chirurgie de l'artère carotide. Cette chirurgie élimine l'accumulation de plaque de l'artère carotide du cou. Ceci permet d'ouvrir l'artère et améliore le débit sanguin vers le cerveau.
  • Pontage des artères de la jambe. Cette chirurgie utilise un vaisseau sanguin sain afin de contourner les vaisseaux sanguins rétrécis ou bloqués. Le vaisseau sanguin sain redirige le sang autour de l'artère bloquée, améliorant ainsi le débit sanguin dans la jambe.


Prévention

La prévention de l'athérosclérose débute par connaître vos facteurs de risque et en prenant des mesures pour les éliminer.

Connaissez vos antécédents familiaux en matière de problèmes de santé reliés à l'athérosclérose. Si vous ou un membre de votre famille souffrez d'athérosclérose, assurez-vous d'en aviser votre médecin. Assurez-vous que tous les membres de votre famille obtiennent suffisamment d'exercice et maintiennent un poids-santé.

En contrôlant vos facteurs de risque par le biais de changements de votre style de vie et de médicaments, vous pouvez prévenir ou ralentir le développement de l'athérosclérose.

Si vous souffrez d'autres pathologies, il est important de suivre les conseils de votre médecin. En demeurant aussi sain que possible, vous pouvez réduire votre risque d'athérosclérose et prévenir les complications sérieuses, telles qu'une crise cardiaque.